Chambre foraine, réalisée en territoire de Fizi, à l´est du Congo, par notre partenaire, l'association UCPDHO, du 26 au 29 septembre 2011

Notre objectif a toujours été de répandre les valeurs de non-violence et de paix autour de nous et notamment auprès des jeunes et des femmes. Cette conviction n'avait fait que se renforcer en raison des évènements de 2005.

Cette année-là au Togo a été marquée par des élections présidentielles qui se soldèrent par une flambée de violences dans tout le pays et particulièrement à Atakpamé. Depuis lors, nous n'avons eu de cesse de mener des activités de sensibilisation et de formation en matière de non-violence.
 
Nous agissons notamment en milieu scolaire de la manière suivante :

  • installation de clubs scolaires d'éducation à la paix dans 8 collèges d'Atakpamé,

  • mise en place d'un cours sur les fondements de la non-violence et de la paix, à raison d'une heure par semaine, de la 6ème à la Terminale, au collège St Albert d'Atakpamé,

  • célébration de journées phares (Journée mondiale de la Paix, anniversaires de Gandhi, Martin Luther King,...).

 

 

Trois journées d’activités pédagogiques sont régulièrement organisées en collaboration avec d’autres ONG du 17 au 19 novembre à l’occasion de la Journée mondiale de la Lutte contre les abus et violences envers les Enfants. 
  
Enfin, nous menons un programme de sensibilisation aux problématiques du leadership féminin dans plusieurs lycées d'Atakpamé. La situation des femmes au Togo étant encore très difficile, il est essentiel d'agir sur la jeunesse pour faire évoluer les mentalités et offrir aux jeunes filles davantage de confiance et d'assurance.

// Au Togo.
// Promouvoir la paix et la non-violence
// Au R.D. Congo.

L’est du pays étant marqué par des conflits constants depuis des années, mener des activités de sensibilisation à la paix nous paraît primordial. C’est pourquoi nous agissons par des formations à la paix et à la réconciliation auprès des populations, des chefs locaux et des autorités. Afin de contribuer à la justice, nous soutenons les chambres foraines, ces cours itinérantes, qui permettent de traduire devant un juge les criminels de guerre. 

Show More
// Suite des articles

05

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

©2015 Maison des Amis